Tamar

Comment avez-vous connu la Fondation ?

J’ai connu la Fondation lors de la prise de parole d’un professeur durant notre cours de droit des sociétés. Je me suis ensuite renseignée pour obtenir le dossier de candidature, auprès de l’administration.

 

Comment avez-vous vécu la sélection ?

J’ai trouvé cela très structurée, et ceci, dès le premier entretien qui m’a été accordé. A vrai dire, j’avais peur de ne pas être retenue car j’ai sentie l’opportunité unique de faire partie de la Fondation et la chance que nous offraient Monsieur et Madame Riché.

 

Que vous a apporté la Fondation la première année en plus de la bourse ?

Personnellement, je venais d’arriver sur Paris, et dans cette université, tout était nouveau pour moi. Un peu paniquée, j’ai senti que je pouvais compter sur les marraines de la Fondation pour me soutenir et me conseiller lorsque je les solliciterai pour mon avenir. C’est très rassurant ! Aussi, de les voir aboutir dans leur projet professionnel me donne une motivation supplémentaire sur mes propres objectifs.

 

Que vous apporte la Fondation aujourd’hui ?

Aujourd’hui, grâce à la Fondation, j’ai appris comment appréhender les dossiers de Master 2 mais aussi les futurs entretiens pour entrer dans la vie professionnelle.

 

Qu’attendez-vous de la Fondation à l’avenir ?

A l’avenir, ce sera à mon tour d’aider et d'encadrer les futurs lauréats.