Afac

L’AFAC aide, au travers de programmes de formation à l’insertion professionnelle, de jeunes Algériens, diplômés ou non. Elle s’appuie localement sur le CIARA.

Actions de la Fondation Riché avec l’AFAC

La Fondation Riché a financé en 2015 la mise en place d’Aptimum® qui vise, au travers de modules ludiques, à faire prendre conscience aux jeunes de leurs aptitudes et ainsi les aider à développer leur projet professionnel. La fondation finance chaque année le déroulement de ce programme en Algérie et la formation des intervenants (2 Algériens et 3 Français).

Brice-Audren Riché qui avait aidé le CIARA lorsqu’il habitait en Algérie continue son action à travers son implication dans l’AFAC.

Objectifs

  • Dispenser des formations pratiques en vue de favoriser l’insertion professionnelle des jeunes
  • Améliorer la qualification et l’employabilité des stagiaires
  • Donner une vision concrète et appliquée des techniques et des pratiques en usage dans les entreprises
  • Améliorer l’expression et la compréhension du français des affaires, dispenser des formations pratiques en vue de favoriser l’insertion professionnelle des jeunes

Actions menées

Chaque année plus de 600 jeunes participent à ces formations sur des durées de 3 à 6 mois. Cela représente plus de 14 000 heures de formation.

  • 600 jeunes déscolarisés reçoivent une formation à travers les modules soudure, mécanique, hydraulique, électricité (domestique, industrielle, automatismes, régulation, photovoltaïque), plomberie, en vue de l’acquisition d’un métier.
  • 150 jeunes diplômés reçoivent une aide à l’insertion professionnelle au travers de programmes de communication professionnelle, de comptabilité, de découverte de l’entreprise et d’un accompagnement à la recherche d’emploi et de développement personnel autour du module Aptimum®.

Principes de fonctionnement

Les stagiaires participent financièrement mais cette participation est délibérément fixée à un niveau très insuffisant, pour être compatible avec la situation économique difficile de jeunes à la recherche d’un emploi. L’AFAC organise en France la sélection des intervenants étrangers qui animent ces formations. Tous ces intervenants sont bénévoles, l’AFAC prenant à sa charge leurs frais et débours. 100% des dons à l’AFAC sont reversés au CIARA.
Pour en savoir plus : www.ciaradz.org